TixBikes.com Spécialiste vélos et cycles dans l'Aude et Languedoc Roussillon

VOYAGE DE FRANCK : CHRONIQUE 3

27 juillet 2017

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vie ne tient qu’'a un cable (de dérailleur)

E il destino“… C’est “mama Dorina” qui l’affirme. Et je dois bien lui donner raison… De toute facon, “la mama” a TOUJOURS raison. Depuis le début de mon voyage, j’avais envisagé de passer dire un “buongiorno” d’une amie de Lézignan (appelons-la Birgit, pour préserver son anonymat) a sa lointaine cousine Dorina, qui vit dans un village italien proche d’Udine, a quelques km de la Slovénie (ex-Yougoslavie). A l’instant meme o'u j’apercois le panneau indicateur de son village de Fagagna, je vais pour changer de vitesse dans un léger faux plat montant… mais le cable de mon dérailleur arri'ere décide que ca suffit comme ca : rompu, net.

Destin, hasard, chance ? Chance, oui, car le cable aurait pu céder trois jours auparavant, dans la montée finale du Timmelsjoch pass… Un col a 2500 métres séparant le Tyrol nord, autrichien, de son fr'ere sudiste, italien ; une montée faite de lignes droites interminables, avec des portions a 14 %, sur une route extra-large frappée par un vent de face violent, le tout dans un décor lunaire… Un avant-gout de l’enfer, d’un point de vue cycliste. J’avais bien eu besoin de mon plus gros pignon, avec ses 29 dents, pour arborer le sourire du vainqueur et basculer enfin du coté de routes a visage humain.

Je finis par arriver sur le coup de 15 h devant la grande maison verte de Dorina Toselini, épouse Frantz. Ce jour-la, je n’ai accompli que 80 km, presque toujours en descente. Le vélo est souffrant et il n’est pas le seul : je suis épuisé, malade meme apres avoir subi la veille de fortes pluies et des basses températures au sortir des dolomites. Mais je suis la, heureux sans pouvoir me l’expliquer, de faire cette surprise et d’etre le trait d’union entre mon amie et sa cousine. Je sonne… Une femme apparait au bout de l’allée, suspicieuse… “No,no, no… Non capito niente” commence-t-elle a me répondre, comme si j’étais un représentant en aspirateurs. Elle s’approche quand meme, intriguée par ma “french cycliste touche” sans doute. Je peux ainsi lui faire entendre la formule magique : non pas “Sésame ouvre toi” mais “ami de Birgit- Lézignan-Corbi'eres”. Je lui montre meme le nom de la ville, inscrit sur le maillot Tix-bikes. De fait, elle ouvre le portail, elle ouvre ses bras, elle m’ouvre sa maison et sa famille. Je ne suis plus cet étranger vaguement inquiétant mais je suis Franck-l’ami de Birgit.

O Dorina la mama… Je m’étais presque pris pour un aventurier mais, toi, tu as su voir l’enfant qui est en moi. Tu as pris soin de lui et avec l’aide de ta famille, tu lui as permis de reprendre son envol. Gracie mama.

legende photo

Dorina, la cousine d’une amie lézignanaise, a ouvert sa maison au “chroniqueur-voyageur”… Ici avec son mari Andreas et l’un des ses fils, Stefano

Franck a passé les alpes autrichiennes dans la douleur… erreurs d’itineraire avec errance sur des pentes a 16 % parfois, chocs thermiques enormes (un jour 30 degres, le lendemain 9 avec orages et pluie… le risque de l’exercice… :

“J’ ai été malade deux jours mais j’ai pu avancer (comment, c’est l’objet de lq chronique wink). Je suis en Slovenie, et donc toujours sur un clavier qwerty mais façon pays de l’est… donc désolé pour les accents, je vais tenter de faire au mieux

En vue aujourd’hui la Croatie, o'u je dois retrouver la mer

a bientot

Franck”

Nos dernières ventes

 

Coordonnées

Nouvelle adresse :

38, avenue Wilson

(à 100m de la poste)

11200 Lézignan-Corbières

Tél : 04 68 41 62 71

envoyer un mail