TixBikes.com Spécialiste vélos et cycles dans l'Aude et Languedoc Roussillon

NOUVEAU VOYAGE A VÉLO DE FRANCK TURLAN !!

16 juillet 2019

p1010213

p1010129 p1010088“Brexit tour”

Lapins, moutons et connexions

Ce matin, je caresse les pédales. Je fais de la patinette, comme on dit en jargon cycliste pour signifier qu’on ne force pas. Dans ce long faux plat face au vent, perdu dans ces espaces immenses qui préfigurent l’Ecosse,  j’avance pourtant à la vitesse d’un lapin asthmatique. Ils sont des centaines, ces petits lapins, à s’ébrouer sur le bas coté, se gavant des pousses d’herbe fraiche que les milliers de moutons n’ont pas encore eu le temps de gouter. Et je vais assez lentement pour observer tout ce petit monde.

Oui, ce matin, les articulations de mes genoux me supplient de ne pas appuyer sur ces foutues pédales. Depuis deux jours, les pentes séveres du Yorshire les ont mis à mal, comme rarement : 14,16… parfois 20 %. Pas du tout l’idée que je me faisais de cette partie centrale de l’Angleterre, que j’imaginais aussi plate que ma carte. Projection.

C’est au pied d’une de ces redoutables cotes que je tombe sur Rob. Il marche devant moi, remontant ses sacs de course à la main. Son allure me fait penser à un post-adolescent. Mon imaginaire me renvoie à ces jeunes rebelles vus dans les films de Ken Loach : familles éclatées, au grand coeur certes, mais subissant chomage, alcool, violence… Tout y passé : en quelques secondes, je “l’habille” de mes préjugés.

Tout faux, bien sur. Rob, 26 ans, travaille pour le “big data”, le grand fil internet mondial, dans la ville voisine d’Halifax. Et son intéret est manifeste quand je lui pose ma question rituelle : “qu’est-ce-que ca vous fait, personnellement, de quitter l’Europe“.

Les jeunes pour le “remain” 

Il se sent honteux, Rob, de nous “planter” comme ca, nous les Européens. Et surtout, ca l’inquiete que la Grande-Bretagne soit coupée un peu plus du reste du monde. Il n’a pas du tout envie de se coltiner Boris Johnson en Premier ministre, ce clone grimacant de Donald Trump. Mais il sait qu’il n’y coupera pas. Il garde espoir pourtant : “ce sont les jeunes qui ont le plus voté pour rester dans l’Union européenne… Eux et les personnes agées de plus de 80 ans, qui ont gardé le souvenir de la Seconde guerre mondiale“.

Alors quoi ? Faut-il que nous éprouvions chacun les ravages d’une guerre pour que nous soyons convaincus de la nécessité de jouer collectif ? Ou bien est-il permis, comme les jeunes britanniques, de croire qu’un monde interconnecté n’est pas forcément synonyme de perte d’identité, mais une source de richesse ? Hope and consciousness. Derriere l’apparence trompeuse d’une jeunesse européenne abrutie par le fatras des réseaux associaux, derriere la remontée désespérante des nationalismes, l’espoir est la : que l’éducation des nouvelles générations soit plus forte que la peur de l’autre.

– Rob va rejoindre son logement situé dans cette ancienne manufacture, dans un village pres d’Halifax.

– Hope : l’espoir est au bout de la route des East Midlands. C’est écrit !

– Dédicace pour les amateurs de Game of Thrones, avec cette pose devant le chateau Bolton

Franck Turlan

Nos dernières ventes

 

Coordonnées

Nouvelle adresse :

38, avenue Wilson

(à 100m de la poste)

11200 Lézignan-Corbières

Tél : 04 68 41 62 71

envoyer un mail